Beaujolais Nouveau

8.20

Disponible le 18 novembre 2021 !

Dégustation

Robe rouge aux reflets violine.
Nez intense et fruité.
Attaque vive relayée par des tanins souples pour un vin gourmand, frais et tout en rondeur.

Accords mets et vins

Très agréable à l’apéritif.
S’accorde à merveille avec vos charcuteries, terrines, salaisons, salade piémontaise, méchoui, pizza…

Conseils de services

  • A servir frais : 12 à 15°C
  • A déboucher au dernier moment pour conserver tout son fruit.
  • A apprécier dans sa jeunesse (dans les 1 à 2 ans)

Appellation :

  • Beaujolais Nouveau Appellation d’Origine Protégée
Category:

Description

Labellisé TERRA VITIS 

Quelques mots sur notre Beaujolais primeur..

Comme chaque année nous vous dévoilons notre nouvelle cuvée Beaujolais Nouveau

Gamay 100%

Le cépage Gamay

Tout d’abord c’est un cépage noir à jus blanc aux grappes et aux baies juteuses de taille moyenne. La taille courte des sarments l’hiver et la densité élevée de pieds de vigne à l’hectare sont les méthodes qui lui permettent de produire des vins rouges très fruités, frais et gourmands.

 

Beaujolais et Beaujolais Primeur, la différence ? 

La France est composé de 16 vignobles dans un de ces vignobles sont produits les nouveaux Beaujolais

Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Bugey, Languedoc, Lorraine, Loire, Provence, Roussillon, Rhône, Savoie, Sud Ouest, Champagne, Corse, Jura. Et bien sur le Beaujolais !

L’histoire des Beaujolais primeurs

Bien que les primeurs soient connus mondialement, tout le monde ne sait pas encore pourquoi les beaujolais primeurs s’appelle ainsi.

Tout débute le 11 mars 1951, avec l’évolution des règlements sur la vente des vin de cette année.

En effet l’arrêté paru dans le journal officiel ce jour là précise que. “les producteurs n’étaient autorisés à faire sortir de leurs chais les vins de la récolte 1951 bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée qu’à dater du 15 décembre 1951″.

Mais les vignerons du beaujolais s’opposent à cette publication. Ils veulent vendre leur production plus tôt.

Ainsi en 1951, l’Union viticole du beaujolais demande la possibilité de vendre ses vins « en primeur », avant la date du 15 décembre.

Demande acceptée le 13 novembre 1951, avec la parution d’une note administrative précisant les conditions « dans lesquelles certains vins à appellation contrôlée peuvent être commercialisés dès maintenant sans attendre le déblocage général du 15 décembre prochain ».
En conclusion, Le “Beaujolais nouveau” était né.

Sur notre boutique vous pouvez commander nos vins à partir de 6 bouteilles. Pour cela nous avons mis à votre disposition des fiches ‘Caisses’ pour vous permettre de composer vous même vos caisses avec des bouteilles différentes.