Travaillez nos vignes en AgroEcologie

Travaillez nos vignes en AgroEcologie

 

L’agroécologie est une façon de concevoir une viticulture qui s’appuie sur les fonctionnalités offertes par les écosystèmes. Elle les amplifie tout en visant à diminuer l’influence de notre travail sur l’environnement (ex : réduire les émissions de gaz à effet de serre, limiter au maximum le recours aux engrais de synthèse et aux produits phytosanitaires…) et à préserver les ressources naturelles (eau, énergie, éléments minéraux…). Il s’agit de valoriser la nature, de développer l’environnement naturel en maintenant ses capacités de renouvellement.

Pourquoi le Domaine JP RIVIERE lutte pour l’agroécologie avec Terra Vitis ? L’évolution de l’agriculture mondiale au cours de la deuxième moitié du XXème a encourager une forte réduction de la diversité biologique des systèmes dans de nombreuses régions viticoles, notamment avec :

• le raccourcissement des rotations, voire la monoculture, qui limitent par définition le nombre d’espèces cultivées,

• le recours à un petit nombre de variétés cultivées,

• la culture sur de grandes parcelles et l’élimination des infrastructures agro-écologiques (murets de pierre, talus, haies, bosquets, mares…), • l’utilisation excessive d’intrants, notamment de pesticides,

• etc…

Cela a des conséquences négatives pour l’environnement et pour l’agriculture telles que la sensibilité des cultures aux maladies ne trouvant plus de résistance naturelle à leur progression. C’est pour cela que nous travaillons nos vignes selon le principe de l’agroécologie et que nous sommes labellisé Terra vitis.

Concrètement, comment applique les principes de l’Agroécologie ? Et bien en favorisant la (bio)diversité dans la viticulture et en restaurant une mosaïque paysagère diversifiée.

– Entretien et replantation des haies,

– Enherbement naturel (sans semis) des interangs et charroies,

– Diminution drastiques des intrants viticoles,

– Broyages des sarments,

– Reintroduction de prairies naturelles dans notre parcellaire viticole,

et le rôle de la biodiversité comme facteur de production est renforcé, voire restauré.

Envoyer un commentaire

Your email address will not be published.

+ 78 = 86

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.